La plupart des trottinettes électriques ne sont pas étanches. Bien qu’il soit possible de rouler sur une route humide légèrement mouillée, il est fortement déconseillé de l’utiliser en cas de météo pluvieuse ou de la nettoyer avec un jet d’eau. Et encore moins si elle est sous tension ! Mais cette règle n’est pas toujours connue et il peut alors arriver que votre trottinette électrique prenne l’eau. Dans ce cas, découvrez les bonnes réactions à adopter pour éviter d’endommager votre appareil. Puis, découvrez que si votre trottinette électrique qui a pris l’eau a déjà subit des dégâts.

Trottinettes électriques qui a pris l'eau, que faire?

Que faire lorsque votre trottinette électrique a pris l’eau?

Si de l’eau s’est infiltrée à l’intérieur de votre trottinette électrique, des mesures sont à prendre pour éviter l’endommagement irréversible de votre appareil. Bien que le premier réflexe soit souvent de vouloir rallumer l’engin pour vérifier si il fonctionne, ceci est une grave erreur. Alors, sans plus attendre, suivez le guide de dépannage ci-dessous dans l’ordre pour éviter de dire définitivement adieu à votre engin de mobilité.

Mettez la trottinette hors tension

La première chose à faire lorsque votre trottinette électrique a pris l’eau est de la mettre immédiatement hors tension pour éviter le court-circuit tant redouté.

En effet, si il n’y a pas de courant et donc pas d’électricité dans les circuits électriques, il n’y a pas de risque de court-circuit même si ils sont mouillés. En revanche, dès lors que le courant circule dans le circuit électrique, l’eau peut conduire les fils de phase et les fils de neutre à se rencontrer alors qu’ils ne le devraient pas. C’est alors que le court-circuit et l’endommagement irréversible de votre appareil surviennent.

Laissez sécher les composants de la trottinette électrique qui a pris l’eau

Après avoir mis la trottinette électrique mouillée hors tension, il faudra la laisser sécher dans un endroit sec et à température ambiante pendant plusieurs heures. Si elle est particulièrement mouillée ou humide, séchez l’extérieur de la trottinette à l’aide d’une serviette. Il est ensuite préférable d’attendre au moins 48 heures pour être certain qu’il n’y ait plus de présence d’humidité dans les circuits électriques et sur les composants. Evidemment, cette durée peut varier en fonction de la quantité d’eau qui a pénétré dans votre trottinette. Si la trottinette a été entièrement immergée, il est conseillé de la laisser sécher plusieurs jours (au mieux 1 semaine). N’essayez pas de l’allumer ou de la charger avant que ses composants aient bien séché ! Ceci est primordial si vous souhaitez éviter le court-circuit et donc la panne irréversible de l’appareil.

Si votre modèle de trottinette vous le permet, ouvrez le compartiment à batterie (qui se situe souvent au niveau du repose-pied) en retirant les vis qui le maintient. Débranchez le connecteur d’alimentation de la batterie et laissez sécher les composants internes en gardant le compartiment ouvert. Cela permettra à l’air de mieux circuler. Attention certains composants stockent de l’électricité : Utilisez des gants isolants pour éviter un risque d’électrocution.

Attention, il n’est pas recommandé d’utiliser un sèche-cheveux pour faire sécher plus rapidement votre trottinette électrique qui a pris l’eau. Vous risqueriez de déplacer l’eau à l’intérieur des composants ou des circuits électriques, dans des endroits plus longs à sécher et donc d’engendrer la panne lors de la mise sous tension de l’appareil.

En cas de corrosion visible après qu’elle soit entièrement sèche, vous pouvez frotter très délicatement les contacts avec une brosse à dents à poil souple neuve et sèche ou un chiffon doux, sec et non pelucheux.

Important : Si vous souhaitez nettoyer ou dépoussiérer votre trottinette électrique, référez-vous à la notice d'utilisation de votre modèle. Ne nettoyez jamais les circuits électriques ou la batterie avec de l'eau, un produit détergeant ou un quelconque liquide. Utilisez un chiffon sec. En cas d'oxydation ou d'encrassement incrusté, utilisez une bombe à air comprimé adaptée aux composants électroniques. 

Vérifier le niveau d’étanchéité de la trottinette électrique

Sachez également que le degré d’étanchéité des trottinettes n’est pas le même selon le modèle. Certaines trottinettes sont plus ou moins étanches. Alors, si vous possédez un modèle de trottinette électrique résistant à l’eau, il y’a de fortes chances pour que ses composants soient à l’abri des gouttes ou de l’humidité.

Pour savoir si votre modèle de trottinette électrique est étanche ou non, un indice de protection internationale (IP) a été mis en place. Vous devriez alors voir indiquer sur votre trottinette ou sur sa notice d’utilisation IP *suivi de deux chiffres*. Le premier chiffre pouvant aller de 0 à 6, indique le niveau de protection face à l’intrusion de corps solides (poussières, débris, saletés etc) dans la trottinette. Le deuxième chiffre, cette fois-ci sur un barème allant de 0 à 9, indique le niveau de protection face aux liquides et donc à l’intrusion d’eau dans la trottinette. Plus le chiffre est élevé, et plus la protection est importante. Une trottinette électrique qui possèderait un indice de protection IP69 aurait donc la norme d’étanchéité la plus élevée. Cependant, à partir du chiffre 7, vous pouvez considérer que la trottinette est étanche. Remarque : Si aucun critère de protection n’existe, le chiffre est remplacé par un X.

La plupart des trottinettes électriques ont un IP54, ce qui signifie qu’elles résistent aux poussières et résidus invisibles à l’œil nu et qu’elles peuvent endurer des projections d’eau de faible pression provenant de toutes directions. Autrement dit, elles peuvent rouler sous pluie fine pendant quelques minutes mais elles ne peuvent pas être immergées. Attention alors aux flaques d’eau et aux pluies torrentielles !

La trottinette Xiaomi m365, probablement la trottinette la plus vendue, de première génération n’est pas étanche. Ses remplaçantes, les trottinettes électriques Xiaomi Essential, 1S et Pro 2 disposent bien de la norme IP54 (attention néanmoins aux contrefaçons). Elles peuvent donc être utilisées en cas de pluies, mais une fois de plus, il n’est pas conseillé de l’immerger et donc d’éviter les flaques et de l’utiliser en cas de fortes intempéries.

Que faire si la trottinette électrique qui a pris l’eau ne s’allume plus?

Si votre trottinette électrique qui a pris l’eau rencontre des dysfonctionnements ou qu’elle ne s’allume plus, malheureusement le mal est fait et un composant a subit des dégâts. Selon le type de panne que vous rencontrez, elle pourra être plus ou moins réparables. En effet, il peut s’agir de la batterie, du contrôleur, de l’afficheur, du bouton On/Off, d’une connectique ou encore du moteur. Vous l’aurez compris, tous les composants électriques de la trottinette peuvent être touchés et c’est ce qui rend le diagnostic particulièrement difficile à réaliser.

Dans un premier temps et si ce n’est pas déjà fait, essayez de laisser sécher votre trottinette électrique pendant 1 semaine, en débranchant l’alimentation de la batterie. Essayez ensuite de rebrancher la batterie, de la charger et de rallumer la trottinette.

Si elle ne fonctionne toujours pas, nous vous conseillons à ce stade de faire appel à un professionnel pour qu’il puisse identifier le problème et le réparer efficacement. Malheureusement, même si votre trottinette est toujours couverte par la garantie légale de conformité, l’oxydation, et donc les pannes en rapport avec l’eau, n’est pas prise en charge pas la garantie.

Avant de contacter un professionnel, vous pouvez également tenter de réaliser les différentes manipulations ci-dessous si vous avez quelques habilitations électriques :

Tester et remplacer la batterie de la trottinette électrique

Généralement si votre trottinette électrique qui a pris l’eau ne s’allume plus, le problème provient de la batterie. En effet, elle est l’élément le plus fragile de la trottinette. Souvent disposée au niveau du repose-pied, elle est directement exposée aux projections d’eau alors qu’elle n’est pas étanche. C’est pourquoi, il est si important d’éviter de rouler dans les flaques d’eau car son immersion, même temporaire, peut endommager de manière irréversible votre batterie.

1 – Tester la batterie

Pour vérifier si la batterie est bien le composant tombé en panne après que votre trottinette électrique ait pris l’eau, voici comment la tester (test adapté à une batterie lithium-ion) :

Remarque : La batterie se trouve quasiment toujours dans le plateau (repose-pied) ou dans le châssis de l’appareil. Référez-vous au mode d’emploi de votre modèle de trottinette pour trouver l’emplacement de la batterie, ainsi que toutes les informations nécessaires sur ses caractéristiques (et notamment sa tension).
  1. Mettez la trottinette hors tension et portez des gants isolants tout le long de la manipulation pour éviter le risque d’électrocution. Attendez que la trottinette ait bien séché (1 semaine en cas d’immersion complète de la batterie).
  2. Démontez le repose-pied pour parvenir à la batterie.
  3. Débranchez l’alimentation de la batterie et vérifiez qu’il n’y ait plus de traces d’eau ou d’humidité.
  4. Si il n’y a pas de traces d’eau, mesurez la tension de la batterie. Pour cela, réglez le multimètre position voltmètre (200V). Mettez les deux pointes de touche de votre multimètre sur les câbles d’alimentation de la batterie.

La tension mesurée doit être approximativement semblable à celle de votre batterie. Généralement, la tension des batterie de trottinettes électriques se situe entre 36V et 42V. A confirmer en ce qui concerne la vôtre en consultant la notice ou la tension indiquée sur la batterie. Si la tension n’est pas conforme (soit inférieure à la tension de la batterie ou nulle), cela signifie que la batterie est défectueuse. Il faudra donc la remplacer.

2 – Remplacer la batterie

Si la batterie de votre trottinette qui a pris l’eau est en panne, la seule manière de réparer le problème sera de la remplacer. Cette manipulation est relativement simple puisqu’il vous suffit de retirer l’ancienne batterie en enlevant les vis et connecteurs, et de reconnecter la batterie neuve de la même manière. Bien entendu, cette manipulation se fait hors tension.

Pour éviter d’affecter les performances ou la durée de vie de votre appareil et pour votre sécurité, remplacez-la par une batterie qualitative, si possible de la même marque. En effet, chaque modèle de batterie dispose de caractéristiques propres (tension et puissance différentes). Votre trottinette est donc conçue pour un certain type de batterie. Si vous utilisez une batterie incompatible avec le chargeur (pas le même voltage et pas la même puissance), il y’a un risque d’endommagement de la batterie et de votre trottinette.

Pour être certain de la compatibilité, mieux vaut donc une batterie équivalente. Vous trouverez la batterie sur des sites marchands en ligne en tapant la référence de votre modèle de trottinette et/ou de la batterie. Dans tous les cas, choisissez une batterie compatible c’est à dire de la même taille et de la même intensité de charge. Eviter à tout prix les contrefaçons qui ne disposent pas de toutes les normes de sécurité et certifications requises.

Notez qu’il peut également y avoir d’autres composants en plus de la batterie qui ont pris l’eau et qui sont en panne (connectiques et carte mère notamment). Dans ce cas, le simple remplacement de la batterie ne suffira pas à résoudre le problème.

3 – Protéger la batterie de l’eau et de l’humidité

Pour sécuriser votre prochaine batterie et éviter les infiltrations d’eau, nous vous conseillons de renforcer l’assemblage extérieur du compartiment à batterie et donc du repose-pied. Pour cela, vous pouvez tout simplement utiliser un joint silicone de douche à apposer sur les arêtes du plateau. Référez-vous à un tuto vidéo sur le net pour le faire proprement. Attention de ne pas mettre une trop grosse quantité pour vous permettre de toujours pouvoir accéder à la batterie ou aux autres composants internes.

Notez que pour certains modèles de trottinette (notamment pour le modèle M365 de Xiaomi), il existe des joints d’étanchéité faciles à poser et à retirer si besoin.

Vérifier les traces d’oxydation sur la carte mère et la carte d’affichage

Si votre trottinette électrique qui a pris l’eau se met à dysfonctionner, il y’a de fortes chances pour que le problème provienne du contrôleur (ou de la carte mère). Il se peut que son circuit imprimé soit oxydé. Pour vérifier cela, il vous faut accéder au contrôleur de votre trottinette électrique (généralement il se situe à côté de la batterie), puis constatez si vous voyez de l’oxydation ou de la corrosion (traces blanches ou brunes). Si c’est le cas, il vous faudra désoxyder la carte ou demander à un réparateur professionnel de le faire.

Si le guidon de votre trottinette électrique a pris l’eau, et qu’il n’y a plus d’affichage, procédez aux mêmes vérifications avec la carte d’affichage. C’est à dire, il vous faudra retirer l’écran et vérifier visuellement si la carte d’affichage parait endommagé (traces d’eau ou d’oxydation). Puis testez la tension de la carte d’affichage à l’aide d’un multimètre réglé sur voltmètre. Si elle est défectueuse, remplacez-la par une nouvelle équivalente.

Contacter un réparateur professionnel

Si malheureusement vous ne parvenez pas à identifier l’origine de la panne, il vous faudra faire appel à un professionnel pour qu’il puisse réaliser un diagnostic plus précis sur l’étendu des dégâts et ainsi vous dire si la réparation vaut le coût ou non. Notez que la garantie ne couvrant pas les dégâts liés à l’eau, les frais de réparation seront malheureusement entièrement à votre charge.


0 Comments

Leave a Reply

Avatar placeholder

Your email address will not be published.